La boîte d’extension I du jeu Singidunum contient :

- Six cartes proposant chacune 2 modules d’extension de la règle. Par exemple : 1) introduction d'une cavalerie de choc et 2) Introduction d’archers montés, accompagnée des pions-unités correspondant.



D'autres cartes introduisent des marqueurs de terrain (collines, forêts, etc) ou modifient un point de la règle de base (défense du rempart, retour des fuyards, etc). Ces différents modules pouvent être introduits indépendamment les uns des autres. Les joueurs peuvent ainsi « panacher » à leur convenance la règle de base en y introduisant les modules de leur choix.
- Un paravent pour la mise en place du jeu.
- Un dé 5 pour que chaque joueur ait son dé.
- Des pions neutres (2 rouges et 2 bleus) pour remplacer des pions perdus ou créer de nouveaux pions.
- Deux cartes spéciales proposant des listes d'armées et deux variantes de jeu permettant de limiter le hasard.


NOUVEAUTES :

Grand plateau de jeu :
Pour les joueurs qui souhaitent jouer avec des figurines nous proposons un plateau de dimensions 478 x 410 cm avec des cases pouvant accueillir des figurines soclées (dimensions 3x3 cm voire 3,5x3,5 si on biaise les angles).
Au dos du plateau se trouve un plateau de jeu « vierge », avec cases identiques, de 12/13 cases sur 11 cases.

Lors d'une partie avec figurines soclées l’état joué des unités peut être indiqué avec des marqueurs
qui indique simultanément que l’unité est affaiblie.

Mode de jeu assymétrique en utilisant les cartes
Avant de commencer la partie chaque joueur choisit, sans les regarder, un des cartes 1 2 3 4 ou 5, et la garde dissimulée.
Si cette carte propose deux type d'unités (cartes 1 ou 2) le joueur ne peut en intégrer qu'un seul, au choix, dans son armée, par ex cavalerie de choc ou archers à cheval. Si c'est une carte 3, 4 ou 5, le joueur peut par contre bénéficier de tout ce que propose la carte. Après composition des armées, la partie se déroule normalement.
On peut ainsi avoir un joueur "défenseur" qui a tiré la carte 5 ce qui lui confère le bénéfice du rempart et permet à ses troupes en fuite, qui connaissent le terrain, de revenir en jeu, contre un joueur "envahisseur" qui lui a juste un simple camp, plus facile à prendre, mais qui a plus de choix pour composer son armée (carte 1, 2 et 3) ou qui peut choisir le terrain par lequel il arrive (carte 4).
Variante 1 : Les joueurs peuvent aussi décider de tirer deux cartes chacun. Variante 2 : Si les deux joueurs possèdent chacun une boite extension ils peuvent choisir leur cartes parmi les 10 cartes des deux boîtes.

Partie à 3 ou 4 joueurs :
Nous proposerons d'ici janvier 2018 des pièces violettes et vertes pour des paries à 3 ou 4 joueurs.
Elles pourront être achétées séparéments.



Vous pouvez commander ces éléments de jeu sur l'onglet "commander"

Scénarios :
En attendant la création de l'onglet "scénarios" je propose aux joueurs intérésés de me contacter pour recevoir les 6 scénarios existant et à tester